Bienvenu à Sweet Amoris

Forum RPG sur le thème d'Amour Sucré
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les gens ont du mal à s'comprendre et c'est bien ça l'problème.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les gens ont du mal à s'comprendre et c'est bien ça l'problème.    Ven 8 Mai - 15:57


Tout cela ne vaut pas le poison qui découle de tes veines, De tes yeux, de tes yeux verts, Lacs où mon âme tremble et se voit à l’envers.






- Dit Lou, t'as pas cette impression que tu en fais sans cesse trop ?
- J'n'en fais pas trop, j'en fais pas assez.
- T'oserais me dire ta plus grande peur dans ce cas ?
- Le vide. J'veux dire, il y a des gens qui acceptent d'avoir leurs pieds se balancer dans l'vide, moi c'est un truc que j'oserai pas. L'infini m'fait flipper, mais ce qui est cool, c'est que l'Homme n'arrive pas à visualiser l'infini donc ce n'est pas une réelle peur.
- T'en penses quoi des gens ?
- Qu'ils sont des gros cons, mais j'aime bien cette perspective.
- Dernière chose à dire ?
- Vous allez finir par vous aimer les uns les autres bordel de merde.




Lou Zola, dix-sept ans, un mètre soixante-cinq pour quarante-huit kilos. Terminale ES. Externe. Manie de tourner sa bague située sur son pouce avec l'ongle de son index.









Si il y a des gens qu'acceptent de s'faire marcher sur les pieds, eh bien c'est leur problème. Si ils se sentent bien comme ça, qu'ils se laissent faire aussi bien le soir que l'midi. Sauf qu'il faut être sacrément con, avoues-le. Moi j'ai pas envie qu'on m'le fasse, tu vois ? J'veux pas qu'on me foute à genoux, encore moins devant dieu, car lui, il oserait même pas m'regarder droit dans les yeux. T'vois il accepterait même pas de me défier du regard probablement par pitié. Chai pas en fait. Du coup il faut que je revienne un peu là où je m'étais arrêtée. Ah oui. Tu m'as demandé de me décrire, histoire de m'connaître un minimum. Comme ce sera moi qui le fait, ce sera pas très objectif, t'es un peu concon. Mais j'préfère dire la vérité, j'veux pas faire la meuf qui ment sur elle-même pour s'donner une bonne image. J'ai beau traiter tout le monde de con, j'me rends compte que je le suis moi aussi. Peut-être, énormément. De toute façon j'le savais déjà. Con car j'suis cette meuf qui abandonne tout trop rapidement et simplement. J'pense pas que je suis une lâche tu vois, mais dès fois, s'battre contre la vie ça sert à pas grand chose. Pas à rien, juste " à pas grand chose. " Même si t'as un objectif à la fin, eh bin, un moment il faut savoir dire stop. Stop à tout. L'idée de m'asseoir et regarder les gens avancer avec une clope au bec me plaît. Et c'est précisément pour ça que je me traite de conne. Dès fois on a besoin de gens inutiles, qui n'font pas avancer la société, encore moins l'monde, et tu sais pourquoi ? Pour qu'on se compare à eux, et que ça nous donne un bon gros coup de pied au derch pour n'pas finir comme eux. Résultat, tout le monde a tort, et tout le monde a raison tu n'penses pas ? Moi, pour l'instant je fais partie de ceux qui tubent leurs clopes en regardant de bas les gens qui font tout pour bouger le monde mais pas trop. Mais un jour, moi aussi j'me lèverai, et j'bougerai de partout. Mais pas comme eux. Non comme moi, et surtout, pour moi. Suis-je donc une pure égoïste ? J'dirais que ce sont eux qui le sont. Mais pour l'instant j'y pense pas, car j'reste cette conne qui n'en a rien à foutre du monde à part des gens qu'elles aiment. Bordel, ça m'convient.  


Eh oh, qui es-tu ? Lou - Joviale - Peureuse sur les bords - Protectrice - Couche à droite mais vote à gauche -  Entêtée - Affectueuse - Insolente - Compréhensive


T'adores : Le jazz - Le bleu indigo - Danser partout - L'absinthe - Les paillettes - Les foulards - Les poèmes surréalistes - Les sirènes.
Tu détestes : Les zombies - Le feu - Les noeuds dans les cheveux - Les sourcils pas bien épilés - L'argent.




Adieu tristesse Bonjour tristesse Tu n’es pas tout à fait la misère Car les lèvres les plus pauvres te dénoncent Par un sourire.

Lou, fait approximativement 1m65. Taille moyenne dirons-nous, peut-être légèrement petite mais c'est selon vos critères. D'ailleurs elle assume sa taille et ne souhaite pas gagner des centimètres en ajoutant des talons, elle a horreur de ça. Elle préfère largement mettre des Converses par exemple. Même si caché au fond de son armoire, elle possède 3 paires d'escarpins que nous ne pouvons pas voir car elle ne les assume pas. Celles-la, ne sont que réservés pour des occasions spéciales. Dans cette même armoire, nous pouvons facilement deviner quelle style elle aime. Elle aime beaucoup tout ce qui est assez loose style sweat, gros pull, chemise ample. Elle aime bien les choses confortable, elle est comme ça. En bas elle aime bien les leggings, les shorts, et les jupes, et les jeans boyfriend.
Son visage est très doux, cependant il est amèrement trahis par ses yeux qui sont légèrement bridé ou plutôt son regard. Vif, avec un côté vicieux si on regarde bien. Ses traits sont fins, lui donnant une apparence quasiment elfique. Cependant, ces pommettes lui donnent vraiment un côté tout chou. Ses lèvres sont plutôt grosses, surtout quand elle vint rajouter du rouges à lèvres. Elle adore le rouge à lèvre, ses couleurs préférés sont la framboise, la groseille, cerise.
Ses cheveux ont pour coupe un carré court, elle adore avoir les cheveux courts.




Les murs tout autour de moi sont blancs. Le plafond possède aussi cette même couleur : blanc. Blanc basique, blanc neutre, blanc normal. Dès fois je voudrai bien rajouter une petite touche, mais mes parents n'aiment pas la décoration car ils trouvent ça inutile. Ils préfèrent qu'on laisse tout comme c'est, car de toute façon on va bientôt partir de cette appartement beaucoup trop minuscule pour nous. Mais bien sûr, ils ne donnaient jamais la date de ce fameux déménagement que j'attends depuis toujours, peut-être préfèrent-ils garder la surprise ? Ou peut-être qu'ils ne le savent pas. Cependant la promesse tient toujours : celle de s'enfuir de cette cage de lapin, et cette HLM pourrie jusqu'à la moelle. Ma mère rêve de cirque. Avant elle jouait dans un cirque. Depuis toujours, sa famille traverse au bord d'une calèche le monde en déposant l'immense toile rouge et blanc des chapiteaux. Son rôle était le jonglage, et un peu l'acrobatie. Sauf qu'à l'âge de 12 ans elle a décidé de partir en ville et aller au collège car elle voulait apprendre et connaître les métaphores et les anaphores, tout en récitant un poème de Victor Hugo et en étudiant un essai de Montaigne. Alors, elle est partie et a rejoint sa tante qui habitait en ville. Elle laissait derrière elle le cirque et ses parents au profit de l'apprentissage et du savoir. C'est plus tard qu'elle rencontra mon père, qu'elle tomba amoureuse, qu'elle se maria et fonda une famille.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les gens ont du mal à s'comprendre et c'est bien ça l'problème.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les gens du voyage
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» [b]GENS JUSTE OU INJUSTE LE SALAIRE DU PECHE C'EST LA MORT ![/b]
» COMPRENDRE LE DROIT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenu à Sweet Amoris :: Administration :: Gestion du personnage :: Fiches oubliées-
Sauter vers: