Bienvenu à Sweet Amoris

Forum RPG sur le thème d'Amour Sucré
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 " Vous allez travailler par deux. "

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: " Vous allez travailler par deux. "   Sam 13 Juin - 19:07

7h00: réveil. 8h00: cours de maths. 9h00: cours de maths. Deux heures de maths putain. D'affilée, qui plus est ! Quelle horreur, entendre deux fois le ton monotone du professeur qui évoque la propriété de Pytagore.. 10h00: cours d'histoire. Il est actuellement 10h04, et Rosalya toqua à la porte de salle de classe B. Elle jette un regard assassin à sa voisine habituelle qui a profité de sa courte absence pour se mettre à côté d'un de ses amis. La retardataire s'assoit au fin de la classe, monsieur Faraize, trop timide pour oser hausser la voix n'intervient pas face à ce quelconque événement et reprend de sa voix, troublée par les discussions des élèves:

" Donc comme je disais, ce trimestre, vous allez être chargés de faire un exposé sur un personnage ou un événement historique. Votre exposé devra durer une bonne quinzaine de minutes, au moins. Vous allez travailler par deux. Donc, je formerais les duos. "

C'était sans doute la première et la dernière fois que monsieur Faraize faisait preuve d'autorité. En temps normal, il aurait même laissé trois personnes se mettre ensemble si elles râlaient de trop au propos des duos. Et là, il choisissait les duos ?! C'est un petit pas pour l'avancée des professeurs, mais un énorme pour Faraize. Une dizaine de minutes passa, des élèves chahutaient, avant qu'un silence pesant s'installa lorsque le professeur décida à annoncer les duos qu'il venait de créer. Tout le monde demeurait attentif, comme si leur vie dépendait de cet exposé. Quelques uns protestèrent en apprenant qu'ils étaient avec les idiots calés près du radiateur, d'autres se réjouissaient avec leurs copains, et une lycéenne et son copain s'embrassèrent sans même se soucier de la présence du professeur, heureux d'avoir un devoir en commun en tant que couple. Puis la lycéenne à la crinière blanche pâlit, il fut tout d'un coup blême prêt à s'évanouir. Son destin venait d'être déclaré, et les mots de Faraize résonnaient dans son esprit " Ambre et Rosalya. ". Il ajouta à la fin de sa liste de duos, qu'il s'était tout de même montré gentil en laissant le choix du sujet de l'exposé libre. Mais, vu la réaction de la future styliste, laisser le choix du partenaire libre aurait été bien plus gentil.. Elle jeta un coup d'oeil à Ambre, dans le fond, elle ne la connaissait pas si bien que ça, mais elles ne semblaient être faites pour être de bonnes amies. Beaucoup trop pin up pour elle, et bien que Rosalya, mode, et drague ne forment qu'un, elle ne se montrait jamais superficielle et connaissait les limites de ses passions, tandis que pour la blondinette, cela n'avait pas l'air d'être le cas. Elle laissa de la paume de sa main les traits de son pull bleu azur, tout en la toisant. Il fallait qu'elle lui parle au sujet de ce devoir. La sonnerie retentit, elle ramassa ses affaires en vitesse, les fourra dans son sac et se pointa devant Ambre qui papotait encore avec ses amies. Le groupe de personnes qui entouraient Ambre se dissipa à la présence de Rosalya. Il était facilement compréhensible à son regard que quiconque oserait les déranger pendant cette discussion gênante passerait prochainement un sale quart d'heure. Comment l'aborder ? Salut ? Non, trop familier. Coucou ? Trop gamine. Bonjour ? Trop administratif ? Yo ? Trop vulgaire. Wesh ? Elle voulait l'aborder, pas la clasher. Elle opta finalement pour lancer:

" Hey.. "

Puis, gros blanc. Ah non, elle avait fait le premier pas, elle laissait à sa coéquipière le fardeau d'engager une conversation un minimum intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Chevalier
La Nouvelle Tête
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 06/04/2015

MessageSujet: Re: " Vous allez travailler par deux. "   Lun 15 Juin - 2:18

Les cours s'enchaînaient depuis ce matin et, malgré le fait qu'ils avaient tous passés tellement lentement que j'avais l'impression que la journée ne finirait jamais. Un cours de Gym, un tour à la douche, un cours de littérature, puis maintenant cours d'histoire avec cet enseignant qui semble avoir les fesses trop serrées. Ce qu'il est coincé. Il a du mal à discipliner la classe. Alors moi, j'en profite bien sûr. Je discute généralement avec Charlotte et Li, on a la chance d'avoir pu être ensemble dans la plupart de nos cours.

Et comme d'habitude, ce matin, on discutait de notre future soirée pyjama. On irait regarder un film, à la genre ''zombie malgré lui'', en mangeant des fruits dans du chocolat et du popcorn. Ensuite on se parlerait de tout et de rien. J'adore ces filles sérieusement... Puis le professeur a haussé la voix et on s'est tût pour l'écouter. Un exposé d'histoire... Okay, en équipe.... Okay... Il les choisit? QUOI?! Je voyais déjà le cauchemars arriver. Je ne serais sans doute pas avec Charlotte ou Li. À a limite je supporterais Cappucine... Mais... il m'a placé avec Rosalya. Une fille à qui je ne me suis jamais vraiment intéressé, car de toute manière elle ne semble pas m'apprécier. J'ai soupiré et j'ai essayer de cacher à quel point ça me dérangeait jusqu'à ce que la cloche retentisse.

Aussitôt, mes amies sont venues me voir. Déjà pour se plaindre de leurs choix de coéquipier. Bah... Li et Cappucine. Charlotte semble s'en foutre royalement quoi. J'ai soupiré et je me suis remis un peu de gloss alors que Rosalya semblait s'approcher. Elle a écarté mes amies.

- Bon... Je te laisse choisir le sujet. J'ai pas envie de me forcer à trouver un truc qui ne te plairas sans doute pas.

J'ai aussitôt commencé à ranger mes trucs, la regardant de haut en bas. Ouais... Elle était plutôt jolie. Heureusement que je savais qu'elle avait une relation avec le frère de cet espèce de Victorien bizarre, sinon je pourrais me sentir intimidé...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Vous allez travailler par deux. "   Ven 24 Juil - 12:59

Evidemment que Rosalya comptait choisir le sujet, et ce même sans l'accord de la blondasse. Déjà qu'elle devait travailler avec elle, la jeune fille à la chevelure blanche n'allait pas travailler sur un sujet qu'elle n'aimait pas. Qui plus est, leurs goûts semblaient tout à fait différents en toute matière alors si Rosa' n'avait pas le choix, elle tomberait forcément sur un sujet niveau CM2. Ambre avait donc gentiment proposé à sa partenaire de choisir le sujet. Rosa' se plaignait déjà de devoir travailler avec elle, alors qu'elle devrait en plus travailler ce week end. CE WEEK END ! Le week end est fait pour se reposer, pas pour le passer à discuter du XXème siècle avec Ambre... Bon elle devait se calmer ou elle ne résisterait pas à la tentation de gifler mr Faraize qui lui avait infligé cette torture. De toute manière, tout devoir maison la faisait frissonner, travailler l'empêcher de consacrer du temps pour sa passion or elle en mourrait d'envie. Maintenant, il fallait s'organiser. Ce week-end, ses parents ne seraient pas chez elle de toute façon alors elle pouvait inviter sa " coéquipière " à y passer l'après-midi. Ca avait l'air stupide comme ça vu le manque d'affection qu'elle éprouvait pour Ambre mais l'idée de déjeuner ensemble dans le fast food qui venait d'ouvrir en bas de chez elle réjouissait Rosalya. Elle se décida à inviter sa partenaire: elle détestait manger seule et elle rêvait de goûter les burger qu'ils lui proposeraient là bas. 

" Mes parents ne sont pas là ce week-end, s'tu veux tu peux venir samedi aprèm. Y a un fast food qui a ouvert en bas de chez moi on peut manger ensemble s'tu veux. 'Fin après on peut bosser séparément si tu préfères.

A son grand bonheur, elle n'avait pas bredouillé comme une gamine qui déclare sa flamme mais comme une lycéenne remplie d'assurance, ce qui était d'ailleurs le cas. Du moins physiquement, mentalement, évidemment qu'il arrivait à Rosa' d'être stressée cependant elle restait très confiante. Il ne restait bientôt plus grand monde dans la classe, à part le professeur et un groupe de trois élèves discrets, il n'y avait d'ailleurs que le duo féminin. Dit comme ça, ça fait presque super-héro: " Le duo féminin, qui se bat contre le sexisme et ce dans le monde entier ! ". Ambre aurait revêtu un costume bleu et blanc et ses cheveux blonds flotteraient dans le vent, tandis que Rosalya porterait une tenue sexy noir et violette en se cachant le mieux que possible jusqu'à atteindre sa cible telle une espionne du CIA. Voilà ce à quoi elle pensait: elle voulait être célèbre, connue, apprécie, aimée, adorée, chouchoutée, adulée, gâtée. Elle voulait grandir et devenir ce qu'elle avait toujours rêvé d'être, avoir une vie pleine d'aventure dans laquelle elle ne pourrait pas s'ennuyer. Elle voulait vivre comme une héroine de film. C'était assez drôle la façon dont elle arrivait à passer du coq à l'âne, c'était parti d'un burger pour arriver à un rêve puéril et inaccessible. Maintenant, elle pensait à un chien, elle aurait adoré avoir un chien tout mignon. " PUTAIN CONCENTRES-TOI, attends sa réponse et arrêtes de te faire des films ". De ses yeux dorés, elle fixait donc la blondasse avec insistance, cela aurait pu être assez effrayant mais son sourire se montrait rassurant du moins elle l'espérait. Elle se mit à réfléchir aux sujets qui pourraient l'intéresser: la révolution française, Rome, la première guerre mondiale, la deuxième, la révolution industrielle, les années folles, le génocide arménien. Elle n'en avait aucune idée. Elle demanderait de l'aide plus tard pour choisir le thème de leur exposé. Historiquement, Rosalya aimait l'Antiquité, les mythologies grecques et égyptiennes étaient des plus intéressantes et célèbres. Elle lissa à nouveau les traits de son pull, elle voulait être jolie devant sa camarade. Elle voulait devenir ou rester à ses yeux la fille belle et sexy têtue mais qui lui était tout de même totalement différente. C'était idiot, car Ambre pensait sûrement la même chose. Dans le fond, tout le monde veut paraître meilleur. Voilà encore des philosophies sur lesquelles les petites voix dans la tête de Rosalya allaient débattre, elle imaginait déjà cette discussion déjantée:
" C'est faux, il y a des gens vraiment gentils dans la vie ! 
- Non on fait tout pour en avoir l'air ! Tout le monde veut plaire et ce quoiqu'on en dise ! 
- C'est pas parce que Rosa' veut paraître meilleure que tout le monde l'est ! 
- Parles pas comme ça d'elle ! Je te rappelle qu'on est dans son cerveau ! ". Un brouaha aurait suivi avec de multiples protestations. Elle mit les mains dans ses poches, un billet de 10 y était tire-bouchonné. Parfait, après ce cours d'histoire pathétique elle se serait volontiers acheter des chips, ou des bracelets dans la boutique d'en face. Ou les deux, si possible. Elle saisit son sac et y rangea la monnaie, étant debout à attendre la réponse de sa super-partenaire. Elle sourit en s'imaginant encore une fois dans la tête leur duo de féministe, c'était amusant. Elle avait l'air complètement folle. Elle pinça entre ses lèvres d'une voix timide: 

" Alors.. ? ".
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Chevalier
La Nouvelle Tête
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 06/04/2015

MessageSujet: Re: " Vous allez travailler par deux. "   Mer 5 Aoû - 2:48

Au bout d'un petit moment, Rosalya était toujours plantée là, près de mon bureau tout en semblant rêvasser. J'ai grogné un peu, tout bas, en voyant que toutes mes amies étaient déjà parties manger. J'en ai donc profité pour sortir mon miroir de poche et me remaquiller, aussi bien ne pas réellement perdre tout ce temps qu'elle me prenait. Mascara, Eyeliner, rouge à lèvre. Quand elle a finalement parlé, je venais de finir de rafraîchir mon maquillage.

- Venir chez toi et manger du fast food? Je ne pense pas que ce soit une bonne idée. À moins que ça ne te gêne pas d'avoir un gros cul!

Je la regardais, un peu dédaigneuse. En fait, je n'avais jamais mangé de fast food. Ma mère avait toujours voulu que je fasse attention à ma ligne.. Et puis, quand j'allais manger hors de chez moi, c'était dans de grand restaurants. Je ne savais pas trop si j'avais envie d'y aller, encore moins avec une parfaite inconnue.

- Je viendrai chez toi... Et on verra pour la nourriture. Au fait, je viens de décider que nous parlerions de l'égypte.

Je me suis levé, j'ai pris mon sac et j'ai tout rangé dedans, incluant mon maquillage. Je l'ai regardé longuement de mes yeux turquoise avant de regarder l'heure. Je venais de perdre quoi, cinq, dix minutes? J'ai soupiré un peu et je lui ai dicté mon numéro de téléphone le plus rapidement possible, quitte à ce qu'elle n'aie le temps de rien retenir avant de partir. Au pire des cas, elle ferait le travail toute seule, et j'aurais la même note qu'elle. C'est tellement chiant l'histoire.

(pardon de ma mini réponse!)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Vous allez travailler par deux. "   Mer 16 Sep - 21:27

( Désolée du retard // ) Au moins c'était clair net et précis, Ambre pensait qu'elle deviendrait grosse à manger dans des restaurants de ce genre. Comme si elle n'y avait jamais mis les pieds ! Nan ! Naaaan.. ? Oh mon dieu, Rosalya imaginait alors la pire des pensées qui puisse jaillir de sa tête: Ambre n'avait jamais mangé ailleurs que chez elle, ou des restaurants de luxe, elle n'avait donc jamais déjeuné dans un fast food. Comment cela-était possible ? La nourriture grassement salée, aspergée de friture était sa vie, sa passion, le but dans son existence, et ce bien que dans son corps de rêve cela ne soit guère imaginable. Son corps est presque trop bien modelé ce qui lui en fait perdre un peu de son charme, mais là n'est pas le sujet. Le fast food, cette nourriture divine que les Dieux même avaient apporté de l'Olympe, ce repas qui te permettait de manger autant que tu veux à des prix très faibles sans avoir à attendre 30 minutes pour avoir des frites. Elle frémit rien qu'à l'idée. Cependant la remarque de la jeune blondinette lui revint en tête: " un gros cul " plus précisément. Elle allait payer pour cet affront. Elle fronça un sourcil face à cette critique avant de chuchoter doucement, mais assez fort poru que ce soit audible:

" En attendant, même en y ayant jamais mangé t'as un gros cul.. "

Oups, c'est sorti tout seul. Aha ! Qu'est ce que c'était drôle de se foutre de sa gueule ! Un sourire prouvant toute la fierté qu'elle ressentait ornait ses lèvres pulpeuses. Rosalya:1 Ambre:0. Elle se mit alors encore une fois à songer ce à quoi penser ces hormones actuellement:

" Yeaaah Rosa' la best ! Je retire ce que je viens de dire elle joue pas à la meilleure c'est la meilleure
- Héhé la blondasse, je crois qu'on t'a.. CASSE !
- C'est le casse de Brice, c'est le cas-casse de Brice !
- Bon écoutes Souvenir, on t'aime bien mais évite de faire référence à des films dont nous, nous ne nous souvenons plus.
- Pardon.. "

Tiens, sur le coup, elle se serait bien matée le DVD, mais elle était trop occupée à discuter avec Ambre. Gâcher son temps avec Ambre, quelle perte de temps stupide... Elle se décidait cependant à lui accorder une chance, après tout elle pourrait peut-être se montrer aimable et généreuse. Néanmoins, Ambre stoppa encore une fois net son imagination en commençant à lui dicter son numéro. Etait-elle folle ? Qu'est ce qui lui prenait de réciter ce numéro aussi rapidement ? L'idée germa alors dans son esprit, cette garce faisait tout pour ne pas avoir à travailler. C'en était hors de question, elle la forcerait à bosser et ce même si elle devait l'enchaîner sur une chaise et la fouetter jusqu'à ce qu'elle ponde un exposé qui vaut 18. Elle ne le ferait pourtant pas. Rosalya calma la rage qui bouillonnait en elle, s'interdisant de gifler cette blondasse et tentant au mieux que possible de retenir son numéro. Alors que celle ci commençait à filer, la jeune lycéenne prit un feutre et inscrit sur son poignet le numéro de téléphone d'Ambre avant qu'elle ne l'oublie et sortit la rejoindre. Elle arriva à sa portée et lui tapota l'épaule en lui désignant le numéro: 

" C'est bien ça ton numéro ? " 

Elle avait intérêt à répondre, pour l'instant c'était bien notre bonne vieille Rosalya qui dominait. Il ne s'agissait que du premier Round. Et elle n'avait pourtant encore rien dire sur le choix du sujet qu'avait précipitamment fait Ambre, de toute façon elle aimait l'Egypte, mais il fallait tout de même lui montrer que ce n'était pas à la blondasse de choisir, elle se chargerait de ça par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: " Vous allez travailler par deux. "   

Revenir en haut Aller en bas
 
" Vous allez travailler par deux. "
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mars] Vous allez être punis, n''est-ce pas ? [PV]
» vous allez devoir vous passer de moi quelques temps :p
» Vous allez me manquer ♥
» Moi folle dangereuse ? Arrêter vous allez me faire rougir ~ Harley/Harleen link's
» Avez-vous déjà vu deux blondes dans un magasin ? Maintenant oui... [Jessica Farelly]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenu à Sweet Amoris :: RPG :: Le lycée :: Salle de classe B-
Sauter vers: