Bienvenu à Sweet Amoris

Forum RPG sur le thème d'Amour Sucré
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A la recherche d'une coloc.

Aller en bas 
AuteurMessage
Anna Jones
Le Souffre Douleur
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 27/09/2015
Localisation : Dans les étoiles

MessageSujet: A la recherche d'une coloc.   Dim 22 Nov - 19:07

[ltr][ RP privé avec Ombline. ] [/ltr]

Je regarde ma montre, il est 18 heures, et je suis encore en train de jouer à Candy Crush ou des conneries du genre, j'ai vraiment rien à faire. Je suis seule dans la chambre de Castiel et Ulysse, emmitouflée dans un gros pull en laine qui ne me mets vraiment pas en valeur. Cependant ça m'est complètement égal, il est trop doux et trop chaud pour que je refuse de le mettre. Il faut que j'agisse, j'ai promis à Castiel de me trouver une chambre, et donc une colocataire d'ici ce soir. Je suis pas motivée, l'idée de m'associer à une inconnue pour le reste de ma scolarité me déplaît, je devrais avoir une semaine pour savoir avec qui me mettre ! Et je ne pense pas que quelqu'un veuille partager sa chambre avec une larve aussi flemmarde que moi. Je vais aller me dégourdir un peu, j'ai déjà repérer quelques coins du lycée en particulier le gymnase. Je retire mon vulgaire pull et mon jean pour arborer un bas de jogging bleu ciel assez large, pas trop moulant, assorti d'un tee shirt blanc avec je ne sais quelle inscription philosophique de fillette en pleine puberté. Tant pis, j'ai que ça. Je saisis l'élastique noué à mon poignet et j'attache mes cheveux en une haute queue de cheval. Je préviens mes éphémères colocataires sur un post it que j'ai finalement laissé collé sur ma valise. Je me prépare un sac empli d'une bouteille d'eau, d'une clémentine, j'adore ça, de mon téléphone, et de quelques autres accessoires futiles. Puis je prends le chemin qui mène au gymnase. J'ouvre la porte timidement, et m'assure que personne ne traîne dans le coin, ce serait trop con de croiser quelqu'un. Je sors mon téléphone, je mets de la musique, j'installe un tapis, et je m'exerce. Abdominaux, étirements, pompes, squat, ou tout type d'entraînement, je me laisse entraîner par la mélodie, en chantonnant les paroles que je connais. J'entends alors la porte grincer, je tourne immédiatement ma tête en sa direction, la porte est entrouverte. Je l'avais simplement mal fermée, et le vent l'avait poussé. J'ai eu bien peur. Je regarde ma montre, ça fait déjà une heure que je suis là. Je suis épuisée, et puis, si je veux une chambre, j'ai intérêt à me bouger. Je devrais donc partir, ça me soulage mais en même temps, j'ai bien aimé cette sensation, cette motivation, cette énergie qui émanait de moi. Mon manque d'activité sportive me frappe tout à coup, je me verrais bien faire autre chose que de la musique. Je change de tee shirt rapidement, et je m'en vais. Je n'ai qu'une envie: retourner dans la chambre de Castiel pour rien foutre, mais il va m'engueuler et m'en vouloir de n'avoir pas de chambre. Je me balade dans le lycée, à la recherche de quelqu'un, je croise une jeune fille aux cheveux courts noirs, pourvue d'un délicieux regard noisette, je lui demande:




" Salut, excuses moi de te déranger.. Je cherche le bureau de la directrice. 

- Va là.




C'est assez sec, mais je ne m'en plains pas, au moins j'ai une réponse. Après qu'elle m' ait montré où était le bureau de la directrice, je me dirige en cette direction, j'emprunte un couloir, et je vois l'inscription sur la porte de son bureau. Je sors un petit miroir pour me regarder, mon mascara a légèrement coulé, je l'arrange tant bien que mal, je lâche mes cheveux, je finalise ma " mise en beauté " essuyant la sueur restante sur mon visage. J'inspire un grand coup, d'ici quelques minutes, j'aurais une colocataire. Elle sera peut-être bête, belle, gentille, méchante, moche, petite, grande, sportive, flemmarde, timide, chiante, mais dans tous les cas, j'ai à m'entendre avec elle, je n'ai pas le choix. C'est assez ironique dans le fond, je ne peux même pas choisir avec qui me mettre, ce système m'effraie et m'excite. Avec qui serais-je donc ? Je toque à la porte du bureau, je l'entends discuter, elle doit être au téléphone ou avec un élève, j'attends alors son autorisation pour entrer. Je crois qu'elle ne m'a pas entendu alors je toque à nouveau, et j'entends cette fois ci sa voix chevrotante me lançait " Entrez. " d'un ton assez froid, je la dérange sûrement. Mais je n'y fais attention, et j'entre dans son bureau timidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombline Dawn
Élève Assidu
avatar

Messages : 191
Date de naissance : 01/06/1999
Date d'inscription : 08/11/2015
Age : 19
Localisation : Avec Newton, taylor et les bouquins

MessageSujet: Re: A la recherche d'une coloc.   Mar 24 Nov - 9:02

Je fixais la pendule au dessus de la directrice. 18 heures. J'avais été bien trop optimiste quand à la brièveté de notre entrevue. Elle était en train de me réciter les règles de l'internat, les horaires et toute une multitude d'information que je ne retiendrais que partiellement.

Ajouter à mon ennui morbide une envie de meurtre. Cet espèce de saucisson qui lui servait de chien était en train de mordiller le lacet de mes docs noir verni. J'avais voulu le dégager mais en voyant le visage écarlate de sa maîtresse, j'avais renoncé. [i] Attend que toi et moi on se voit sa ta propriétaire on coco tu fera moins le malin [i]. Ce jour la j'avais opté pour un slim bleu brut et un tee shrit hard rock cafe. Pour mes tiffs j'avais opté pour un bonnet noir qui tombait vers l'arrière. J'vais eu la flemme de les coiffés. Résultats ils bouclaient de manière incontrôlée. J'avais eu aussi la flemme de me maquiller du coup je n'vais qu'un trait d'eye-liner et une bb-crème. Tant pis pour la taille de mon nez.

Soudain on entendit toquer, de manière plutôt timide. Si bien que je ne l'aurait pas entendu si la directrice n'était pas en fin de phrase.
-Entrez! hurla t-elle faisant sursauter Kiki pour mon plus grand plaisir.

La porte s'ouvrit, laissant apparaître une jeune fille.
-Ah mademoiselle Jones, décidément c'est la journée des nouvelles!

_________________

   
Fuckin' Perfect

  Done looking for the critics, cause they're everywhere
They don't like my jeans, they don't get my hair
Exchange ourselves and we do it all the time
Why do we do that, why do I do that?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lespapotagesdeli.canalblog.com/
Anna Jones
Le Souffre Douleur
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 27/09/2015
Localisation : Dans les étoiles

MessageSujet: Re: A la recherche d'une coloc.   Mar 1 Déc - 22:01

[ Vraiment désolée pour le retard, pas mal occupée cette semaine :/ ]

J'avais raison, la directrice n'est pas schizophrène, une jeune fille se tient face à elle. Elle est mignonne, du moins de dos, j'ai pas encore vu son visage. Je m'approche, et esquisse un large sourire après que la directrice se soit exclamée qu'elle a eu aujourd'hui affaire à de nombreuses nouvelles. A vrai dire, je ne trouve pas ça très amusant, mais sourire fait toujours plaisir, les profs et la direction adorent ça habituellement. Mais si il n'y avait qu'à sourire pour être aimée, ça se saurait... Je m'avance, et découvre enfin le visage de la lycéenne auparavant en pleine discussion avec la directrice. Il s'agit en effet d'une nouvelle, du moins malgré ma tardive arrivée, il me semble ne jamais l' avoir croisé ici. Je hoche de la tête et salue la directrice par un chaleureux " bonjour madame ". La jeune fille face à elle a carrément l'air de se faire chier, je ne sais pas depuis combien de temps elle est ici, mais depuis beaucoup trop de temps selon ses grimaces. Je vois le chien de la directrice se faufiler jusqu'à mes chaussures, il était d'abord focalisé sur les chaussures de l'autre nouvelle, mais je crois que mes pieds puent plus que les siens. Je ne sais pas si le fait de battre ce record soit un avantage très attirant. Qui plus est, son foutu chien va bousiller mes chaussures, je le pousse délicatement, mais après quelques instants j'y mets plus de force si bien qu'il finit par me lâcher les baskets. Enfiiiiiin ! Je m'assois sur le fauteuil libre, et m'exprime avec cette fois beaucoup plus d'assurance qu'à ma première intervention:

"
Excusez moi de vous déranger. Je venais en fait vous parler d'un problème de chambre, aucune chambre et aucun colocataire ne m'a été attribué. J'espère que je ne dérange pas, je peux revenir plus tard.. ?
-Non au contraire, vous êtes arrivée au moment le plus convenu. J'étais en train de discuter avec mademoiselle Dawn qui est nouvelle ici de sa vie ici. Cela concerne donc aussi les chambres, je vous propose, et ordonne, de partager la même chambre, la n°17. Vous verrez mademoiselle Dawn, mademoiselle Jones est une jeune fille brillante et sage qui ne posera aucun problème à vos études ici.
"

Je ne pense pas avoir quelque chose à répondre à ça. La directrice nous tend les clés de notre chambre, et nous invite à la découvrir. Je ne sais pas trop quoi penser de cette fille, elle a l'air sympa, mais j'ai l'impression qu'elle n'est pas du genre ultra sociable. Enfin, je juge cela avec son attitude envers la directrice, ce jugement est donc peu fiable et intelligent. Je saisis la clé, reprends mon sac et sors de la salle accompagnée de ma nouvelle colocataire après que la directrice nous y ait autorisé, et rendu tous les documents nécessaires à le bon fonctionnement de nos études ici. Nous sommes désormais seules dans le couloir, je ne sais pas vraiment par quoi entamer la discussion " salut tu sais qu'on va passer les quatre prochaines années de nos vies ensemble, alors t'as intérêt à être cool et gentille si on veut que ça se passe bien. " semble sûrement trop sec et trop franc. Je m'élance alors d' une voix fluette, dû à un certain stress face à tous ces changements:

"
Hey, donc tu t'appelles comment, toi ? "

Je passe une main dans mes cheveux, et j'ose poser un regard interrogateur sur elle, en continuant d'analyser son physique tel une pouffiasse sans gêne. Je me rends compte alors de ma maladresse et baisse les yeux, cela me déplairait beaucoup d'être immédiatement jugée sur mon style, la marque de mes baskets ou encore la couleur de mes chaussettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombline Dawn
Élève Assidu
avatar

Messages : 191
Date de naissance : 01/06/1999
Date d'inscription : 08/11/2015
Age : 19
Localisation : Avec Newton, taylor et les bouquins

MessageSujet: Re: A la recherche d'une coloc.   Mer 2 Déc - 0:36

[Ne t'inquiète pas je comprends parfaitement]

Décidément cette vieille peau abusait de son pouvoir sans aucunes gènes. C'est un ordre. C'est un ordre. Ses ordres elle peut ce les mettre où je pense. Enfin passons. J'avais un endroit où dormir alors je la fermerai...pour le moment  La jeune fille qui avait fait irruption dans le bureau était rousse avec un visage plutôt doux. Après j'aurais tout le temps de l'observer d'avantage dans la mesure où c'est ma camarade de chambre. Moi qui espérait avoir une chambre pour moi c'était raté. sociable Omb'. Sois sociable. Ce que je ne comprend pas c'est pourquoi n'avait-elle toujours pas de chambre alors qu'elle semblait avoir quand-même quelques jour de pratique de Sweet Amoris. Enfin. Vu la directrice ce n'est pas surprenant.

Nous avions pris les clé et un tas de paperasse tendu par la directrice. Bon sang ce que je détestais ces papier débiles qui finirait dans ma corbeille dans un mois maximum. Je fourrai donc ma part dans mon sac à dos et resserra mon emprise sur ma basse. Bien sûre la vieille m'avait dit que je pouvais la laisser à la loge. Elle n'y foutais pas son clebart alors pourquoi j'y mettrais mon bébé. Oui notre entrevue m'avais agacé au plus haut point. Nous avancions dans les couloirs et j'hésitais à entamer une conversation lorsque la jeune femme m’interrompis. Elle me scannais et j'eus un petit sourire. Si déjà on m'observait comme ça, habillée en causal qu'en serait-il avec mon look de pin-up par exemple. Je me suis mise à me tenir inconsciemment plus droite. Car quitte à être juger, prend moi dans toute ma splendeur Enfin je suis pas dans toute ma splendeur, j'ai pas atténué mon nez avec un bon make-up, mais dans une bonne partie .Puis elle se ravisa et baissa les yeux.

Je cale bien mon étui et mon sac sur mes épaules.
-Je m'appelles Ombline. A qui ai-je l'honneur? Répondis-je avec un grand sourire et en la regardant droit dans les yeux.

D'ailleurs elle avait les yeux bleus. Sympa pour rouquine. Elle était plutôt jolie. Après limite je m'en contre-balance qu'elle sois laide ou pas. Du moment qu'elle est sympa et pas trop bordélique. Quoique le bordel ça va encore.
Nous quittions le lycée et arrivions devant l'internat. Je ne savais pas trop quoi en penser. Ne jugeons pas un livre à sa couverture. Je poussai la porte du bâtiment, la tenant pour ma coloc, avant de chercher la porte qui me guiderai vers mon lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lespapotagesdeli.canalblog.com/
Anna Jones
Le Souffre Douleur
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 27/09/2015
Localisation : Dans les étoiles

MessageSujet: Re: A la recherche d'une coloc.   Sam 5 Déc - 16:32

Nous sommes toutes les deux dans le couloir en direction de la chambre n°17. Une sensation étrange s'empare de mon corps, j'ai envie de courir pour découvrir ma chambre, et le caractère de ma colocataire. Pour l'instant, je peux simplement dire qu'elle est belle, mais que penser d'autre ? Elle est peut-être populaire, branchée,toujours occupée, sociable mais bordélique, ou au contraire coincée, associable mais ordonnée. Enfin, on peut être populaire et ordonnée ou l'inverse. La jeune fille dit se prénommer Ombline. J'aime ce prénom, je me souviens qu'à l'internat une fille avec une collection de livres du style " Inspectrice Ombline " ou quelque chose comme ça, elle me les prêtait de temps en temps. Cette Ombline était au début très timide, mais s'affirmait au fur et à mesure qu'elle grandissait. C'est un prénom peu commun et cela me plaît. A l'inverse d'Anna, en Angleterre, il y avait toujours deux ou trois filles prénommées Anna de mon âge à l'internat. A chaque fois, on essayait de nous dissocier avec un surnom. Le mien était la rousse, pour la plupart des gens. Je le prenais plus tôt comme un compliment même si ça n'en était pas forcément un. Etre qualifiée sur la couleur de ses cheveux c'est pas le plus gentil ou romantique... Et oui, même mes petites copains me surnommaient comme ça, en y repensant ça me donne envie de gerber. Revenons à Ombline et ces passionnantes aventures d'inspectrice. Enfin... Je ne pense pas que me remémorer ces années là ne me rappelle que les joies de la littérature. Nous arrivons bientôt à l'internat, avant qu'elle ne me demande comment je m'appelle. Je sens son regard se poser sur moi, alors je me retourne vers elle et lui lance amicalement: 

" Moi c'est Anna. C'est joli, Ombline.

Nous sommes dans l'internat, à la recherche de la porte sur laquelle " 17 " est l'inscription. Après quelques instants à chercher désespérément ce numéro, nous la trouvons enfin ! Je suis soulagée, j'en étais presque à m'imaginer que la directrice nous avait fait une blague pour nous paniquer. Mais non. Je saisis la clé qu'elle m'a donné plus tôt, et nous entrons dans la chambre. Elle ressemble exactement à celle de Castiel, hormis la décoration qu'Ulysse et Castiel ont pris soin d' améliorer. Les murs sont blancs, cette chambre est banale et ne possède pour seul mobilier pareil à celui de la chambre de Castiel: deux lits simples aux draps blancs. Rien de bien original, mais je sens bien qu'Ombline et moi nous chargerons à merveille de cette tâche. Je pose mon sac par terre. Elle n'a que son sac à dos, il me reste encore deux valises chez Castiel et Ulysse, mais elle: rien à part sa basse et son sac. Cela m'interpelle, alors je me retourne vers elle: 

" Au fait, tu n'as pas de valise.. ?  "

J'admire notre chambre, elle est assez vaste pour celle d'un internat je trouve. Je coince une de mes mèches derrière mon oreille, à force de bouger dans tous les sens mes cheveux vont tomber de ma tête.  Epuisée par toutes les activités de ma fin de journée, vais m'asseoir sur l'un des lits. Le matelas est moelleux et confortable, malgré la solidité du lit en soi. Je me souviens que les douches, et toilettes ne sont pas ici mais au fond du couloir des chambres féminines, tout comme on m'a expliqué. Pourtant je meurs d'envie de me doucher. Car oui, demain c'est lundi, et on a cours. Oh la la le stress. Je commence enfin à me rendre compte que ma vie est en train de changer, basculer. Ici, je vais écrire mon avenir. Les douleurs du passé ne m'atteignent plus, et l'excitation du futur me donne des frissons.

" J'imagine qu'on est dans la même classe du coup ? Tu es en quelle classe ? Je suis en L perso'.

J'essaie de me la jouer décontractée, détachée et déstressée même si ce n'est pas vraiment ma situation actuelle. Je me mordille la lèvre, et penche ma tête vers Ombline.


Dernière édition par Anna Jones le Mar 22 Déc - 12:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombline Dawn
Élève Assidu
avatar

Messages : 191
Date de naissance : 01/06/1999
Date d'inscription : 08/11/2015
Age : 19
Localisation : Avec Newton, taylor et les bouquins

MessageSujet: Re: A la recherche d'une coloc.   Mer 9 Déc - 23:48

Ainsi donc elle s’appelait Anna, c'est joli comme prénom. Et puis ça lui va bien je trouve. Et puis au moins on ne peut pas se tromper ou l'écorcher. Attention je ne dis pas que Ombline est un prénom hideux. Je l'aime bien se prénom. Je dis juste que, parfois, je dois me répéter.

-Merci! Bon je sais pas d'où mes parents le sortent mais j'aime bien, ça a un côté ténébreux. C'est chouette Anna, en plus c'est un palindrome. Chose plutôt rare!
Moi, gothique sur les bords? Non! Bien sûre que non!

Anna faisait preuve de beaucoup d'enthousiasme et je commençait à penser que notre collocation ne pourrait que bien se passer. Son enthousiasme commençait à déteindre sur moi si bien que je m'engouffrai aussi vite qu'elle pour découvrir la chambre. Elle était spacieuse, lumineuse et impersonnelle. Les murs son blancs et les draps aussi. J’inspectais le lieux d'un coup d'oeil rapide. Il n'y avais que deux lits. pas de bureau, ni de table de chevet et pas d'armoire... Comment ça pas d'armoire? Je me mit à inspecter les murs, avant de découvrir un rail. Un placard à porte coulissantes! Ouf! Je l'ouvre et il est plutôt grand. Anna se retourne soudain vers moi et m'interpelle. Ma valise? Cela me revient soudain.

-Heu si si t'inquiètes. Elle est juste tellement énorme que je me voyais mal la trimbaler partout. Du coup je l'ai laisser à la conciergerie. Je dois la récupérer après le repas. Et toi tu as tout? Si t'as besoin d'aide n'hésite pas!

D’ailleurs si elle a bouger d'un millimètre je traque et tue le responsable.
Je sortis mon pied de basse de mon sac et le posa à côté du lit qu'Anna n'occupais pas. Je sortis mon bébé de son étuis avec un soin méticuleux avant de la déposer sur son piédestal.  Je claqua l'étuis sous mon lit. Je regardais autours de moi, les mains sur les hanches.

-Bon il manque quelques trucs, genre table de chevets et lampes et un peu de déco mais ça va le faire je crois  
Lançais-je avec un sourire à ma colocataire qui étais en train d'essayer son matelas.Je fis valser mes docs dont les lacet étaient bon pour la poubelle à cause de ce maudit cabot. A croire que l'odeur de cuir neuf lui plaisait. Parce que concrètement il était tout bonnement impossible de puer des pieds en docs. Je me jetais sur mon lit. La tête dans le vide, les cheveux traînant sur le sol.

- Je suis en première. De plus à Hugo et Rimbaud, je préfère les limites en zéros.  Admirez la rime, quelle grande poétesse je fais.Répondis-je en faisant un clin d'oeil. Je suis du côté obscur, la S

C'est pas que j'aimais pas la littérature et l'histoire. Je m'en sort plutôt bien. Mais j'adore la partie expérimentale. Jouer avec les tubes à essais, microscopes et autre gadgets de labo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lespapotagesdeli.canalblog.com/
Anna Jones
Le Souffre Douleur
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 27/09/2015
Localisation : Dans les étoiles

MessageSujet: Re: A la recherche d'une coloc.   Mar 22 Déc - 12:12

Un palindrome ? Je sais très bien ce que c'est mais c'est la première fois qu'on me fait cette remarque à l'égard de mon prénom. Ca me fait rire, j'aime bien les personnes originales comme elle. C'est vrai qu'Anna est un palindrome, et maintenant qu'elle l'a fait remarqué, je suis assez fière. Et oui, mon prénom est un palindrome. Bon je devrais pas m'emballer c'est pas non plus un exploit, et puis Ombline reste quand même plus impressionnant. Je la vis inspecter la chambre, et nous faire découvrir alors une armoire à porte coulissante. Styléééééééééééééééé ! Du moins pour un lycée, je pense. Qui plus est, il est grand, on aura pas à se battre pour avoir de la place. De toute façon, la mode et moi ça fait deux. Disons que j'aime bien m'habiller mais ça n'en est pas ma passion. Après tout, pas besoin d'être habillée en Yves Saint Laurent pour se mater un bon petit Star Wars sur le canapé. Elle dit avoir laissé sa valise à la conciergerie, quand elle ira la chercher, j'irais chercher mes deux valises de chez Castiel et Ulysse. Elle sort sa basse de son sac et s'installe sur l'autre lit. Je remarque alors mon impolitesse et lui demande:

" Oh.. Euh.. Tu veux un lit en particulier .. ? Moi je m'en fous donc si t'as une préférence, dis moi. "

Elle dit être en S. Je ne peux pas blairer la physique chimie, sinon je n'ai rien contre la SVT et les math mais pour ma part, je préfère Victor Hugo et Rimbaud aux limites en zéros, comme elle l'a si poétiquement dit. J'aimerais bien trouver une réponse en rime moi aussi mais bon. Difficile de rivaliser la sienne ! Je lui souris et m'exclame: 

" A la trigonométrie, je préfère personnellement Iphigénie.

Oui bon je l'ai carrément copié à quelques mots près, mais c'est pas grave, mon ton railleur prouve bien que je rigole moi même de mon manque d'inspirations. Je me redresse du lit, après m'y être allongée. Je passe une main dans mes cheveux, et repense à demain. Sa compagnie m'aurait aidé à affronter la rentrée, mais nous ne serons donc sûrement pas dans la même classe. Tant pis, je vais me débrouiller. J'aimerais bien lui proposer de faire quelque chose, mais quoi ... ? Je l'interroge donc directement: 

" Sinon, tu veux faire quoi.. ? Faut aussi que j'aille chercher mes valises chez.. Des potes. Ouais des potes. Donc, on peut peut-être aller toutes les deux chercher nos valises, se rejoindre ici puis sortir. Ou passer la soirée ici à parler. Comme tu veux, vraiment. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombline Dawn
Élève Assidu
avatar

Messages : 191
Date de naissance : 01/06/1999
Date d'inscription : 08/11/2015
Age : 19
Localisation : Avec Newton, taylor et les bouquins

MessageSujet: Re: A la recherche d'une coloc.   Jeu 24 Déc - 2:25

-Nan c'est bon t'inquiète... Un lit reste un lit.

Puis elle me répond en rime. Bah la trigo c'est pas si mal non? Et puis c'est super utile dans la vie de tout les jours! Pour calculer une trajectoire de  balle par exemple. Bon ok on s'en contre-balance mais au moins c'est du concret. La littérature, ça laisse trop place à l'interprétation. Enfin bref.
Anna étais cool et avais de l'humour. J'avais au moins une alliée au bahut non? Même si on sera pas ensemble en cours. Ah si ptétre en langues genre Anglais. La ils mixent les classes des fois

-J'espère qu'on sera au moins ensemble en anglais! je te laisse la littérature, je prends les maths. Bref on investi presque tous les cours du bahut dis-je avec un clin d'oeil.

Puis elle me demande ce que je veux faire. Perso, tout me vas mais j'ai la flemme de défaire ma valise ce soir. Faut que je la récupère pour pouvoir m'habiller mais c'est tout.

-Bah n'importe écoute. T'as vu tout les environs toi?On peut discuter et faire un tour. Histoire de profiter de nos derniers "instants de liberté"Répondis-je avec un ton sarcastique sur la fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lespapotagesdeli.canalblog.com/
Anna Jones
Le Souffre Douleur
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 27/09/2015
Localisation : Dans les étoiles

MessageSujet: Re: A la recherche d'une coloc.   Ven 25 Déc - 18:29

Elle a raison, un lit reste un lit. Et puis c'est pas comme si il y avait un lit en hauteur et l'autre en dessous. Ils sont juste alignés côte à côte. Il n'y a donc pas de différence entre ces matelas et ces draps identiques les uns aux autres. Elle dit donc espérer qu'on sera dans la même classe dans certaines matières comme l'anglais ou le sport peut être selon nos options respectives.

" Ouais ce serait sympa d'avoir quelques cours dans la même classe. Tu apprends quelles langues ? "

Pendant mes quatre ans de collège j'avais appris l'allemand. C'était horrible. Cette année la directrice m'a laissé un délai pour choisir quelles langues apprendre. Je sais que j apprendrais de toute façon l'anglais alors je souhaite être dans sa classe. J'aime bien Ombline je pense qu'on peut devenir de bonnes amies, sa sympathie et son humour en sont une preuve. Elle propose finalement qu'on aille se promener afin de savourer de nos derniers temps de liberté. Je le vois exactement comme ça ! Je lui souris et me lève de mon lit cette idée de balade dans les couloirs me semble tout à fait bien pensée. En plus d'être drôle et malgré d'être en S elle a de super bons plans à me proposer. Je me dirige vers la porte et lui lance joyeusement:

" Ouais t'as raison. C'est une bonne idée on réglera les problèmes de valise en route. Let's go ! "

J'attrape la poignée, ouvre la porte et l'invite à me suivre dans le couloir. Je connais déjà à peu près les environs grâce à Castiel mais très peu. Je m'avance dans le couloir avec gaieté en lui jetant quelques regards malicieux. Ça me fait plaisir d'avoir Ombline comme colocataire. C'est la plus cool possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombline Dawn
Élève Assidu
avatar

Messages : 191
Date de naissance : 01/06/1999
Date d'inscription : 08/11/2015
Age : 19
Localisation : Avec Newton, taylor et les bouquins

MessageSujet: Re: A la recherche d'une coloc.   Mar 29 Déc - 4:11

Je dois l'avouer, avoir Anna comme coloq était une bénédiction et un stress en moins. J'étais á l'aise avec elle, pas besoin de temps d'adaptation rien.

- J'ai pris Anglais mais comme c est la langue maternelle de mon père j'suis bilingue c'est vraiment parce que j ai pas le choix... Espagnol et je ferais bien une lv3 mais je sais pas quoi. Et t'as un club?
Faut dire ce qui est, parler plusieurs langues est un avantage, alors autant en maitriser un max non?

Je suis Anna avec un grand sourire collé au visage. Ma valise je la prendrais au vol. Elle me fais un peu visiter les environs. Le bloc sanitaire. Ou j ai "accidentellement" éteint la lumière alors que quelqu un se douchait. Ayant ainsi droit á un rappel de tout les noms d oiseaux existants. J avais même pas fais exprès, j ai le reflex d'éteindre la lumière quand je quitte une pièce, En plus je l ai rallumé direct en m'excusant.

Puis nous avions continuer notre visite.
-Bon parlons sérieusement. C est quoi tes goût musicaux. Je ne me moquerais pas si t écoute du Mozart    mais si c'est du Justin Bieber alors la comment dire... Y aura conflit d'interet Non pas que je manquais de sujet de discussion mais comme je suis droguée á la musique, j'avais besoin de savoir pour ma coloq. Histoire que je veille á ce que ma playlist lui convienne aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lespapotagesdeli.canalblog.com/
Anna Jones
Le Souffre Douleur
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 27/09/2015
Localisation : Dans les étoiles

MessageSujet: Re: A la recherche d'une coloc.   Ven 1 Jan - 18:50

Finalement, elle me dit qu'elle a pris l'anglais et l'espagnol, puis peut-être une troisième langue vivante. Bon, je prends anglais, mais après... ? L'italien me tente bien, mais j'hésite encore je suis très influençable et maintenant je me demande si je ferais pas mieux de prendre espagnol pour avoir cours avec elle. Elle me dit que son père était anglais, ma mère l'était aussi je suis donc aussi bilingue. Au moins on sera deux à se faire chier dans ce cours, je m'exclame donc: 

" Ah c'est cool ça ! Moi aussi je suis bilingue anglais. Et oui je crois que c'est obligatoire toute façon. Et ça rapporte de bonnes notes ! Pour le club, on est obligés d'en prendre un ? Il y en a beaucoup ? T'es dans lequel, toi ? "

Voilà que je la submerge de questions. Je m'en veux un peu. Nous arrivons au bloc sanitaire que je lui présente vite fait bien fait. Elle éteint la lumière alors que quelqu'un se lave. J'éclate de rire, la personne sous la douche commence à l'insulter et c'est plus tôt drôle. J'espère que ça ne l'a pas vexé que j'en ris, alors je la rassure en lui disant que ce n'est pas bien grave. Elle me demande finalement quels sont mes goûts musicaux. Ceci semble être un sujet qui lui tient à coeur, je lui souris et lui répond avec joie:

" Non t'en fais pas Justin Bieber c'est pas mon truc. Disons que j'aime un peu de tout, j'aime le rock, la pop. Enfin, il y a plein de groupes que j'apprécie comme coldplay, ou nirvana. J'aime vraiment tout genre tant qu'il y a de la qualité. Et toi ? Ca a l'air de compter pour toi la musique, non.. ? Surtout que tu joues de la basse. "

Je me rappelle en effet de l'étui qu'elle gardait avec elle qui contenait sa basse, ou quelque chose qui y ressemble en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombline Dawn
Élève Assidu
avatar

Messages : 191
Date de naissance : 01/06/1999
Date d'inscription : 08/11/2015
Age : 19
Localisation : Avec Newton, taylor et les bouquins

MessageSujet: Re: A la recherche d'une coloc.   Ven 1 Jan - 19:28

Ouf, Anna est aussi bilingue. Elle est parfaite ou bien? Non parceque que elle est belle au naturelle t'as vu mes cheveux et mon nez, non désolé je n'ai pas cette chance. Après ça me dérange pas et bilingue, et drôle.
-Cool, au moins on pourra se soutenir psychologiquement. Pour le club je sais pas trop. Je vois ça demain. J'ai encore rendez-vous avec la dirlo. Je pourrais te transmettre mon savoir. Non parce que franchement on va subir la même galère. Mais je pense opter pour le club de musique. Enfin si il y en a un

Spoiler:
 

En tout cas l'incident des douches semble l'avoir amusé. Bon j'avoue c'était drôle et j'ai eu beaucoup de mal à garder mon sérieux et ma contenance. Mais si je commençais à rigoler, je ne pourrais plus arrêter.

Anna a vachement bon goût en musique dit-donc. Encore un point dans la colonne positive. Décidément, je ne vois pas ce qui pourrais mal se passer dans notre coloc'. Je sens mon visage s'illuminer à la mention de ma basse. Je dois au mieux avoir des étoiles dans les yeux, au pire l'air totalement idiote.

-Si ça compte? Un peu oui! J'ai du naître avec une batterie à la place du cœur, je voie pas comment sinon. Une journée sans musique est impossible. Je suis pas une fan de classique, après c'est comme toi, j'écoute de tout. Surtout si y a une bonne ligne de basse. En rock, ça va des bon vieux rock genre Elvis et Little Richard jusqu'à Muse et c'est pareil pour les autres genre. Sauf le métal. ça j'ai du mal, même si Evanescance est considéré comme un groupe de métal symphonique et que...

Je m'arrête subitement en rougissant. Je suis en train de parler toute seule la pauvre ne peux en placer une.
-Désolée, je parle trop. Surtout quand c'est sur la musique... Mais oui je suis bassiste mais y a pas que la musique dans ma vie hein! Je m’intéresse à d'autres choses! Et toi tu fait d'un instrument?

Bon sang, donnez moi une batte que je m’assomme avec, c'est pas possible d'être aussi bavarde...
On se dirigeais en bas, histoire de jeter un œil au réfectoire. Après je doute qu'il y ai plus de chose à voire dans le bâtiment. Autant faire un tour dehors.Voire le ciel bleu une dernière fois avant d'être enfermée... Bon j'exagère. A peine. Pauvre Anna, contrainte de partage sa chambre avec moi... Non sérieux des fois je me fais peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lespapotagesdeli.canalblog.com/
Anna Jones
Le Souffre Douleur
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 27/09/2015
Localisation : Dans les étoiles

MessageSujet: Re: A la recherche d'une coloc.   Lun 21 Mar - 19:51

Ombline me décroche un large sourire. Je n'avais jamais vu quelqu'un avec un air aussi béat, comme si elle venait de recevoir sa lettre d'admission à Poudlard. Qu'est ce que j'avais rêvé de la recevoir... Je me souviens avoir passé des semaines et des semaines à toujours chercher le courrier de l'internat en espérant y trouver mon nom. Qu'est ce que j'ai pu être stupide! Enfin... Je crois que j'ai touché la corde sensible de ma chère bassiste: la musique! Elle semble si passionnée! Ca m'en donne des frissons. J'aime le cinéma, je l'admire, mais je le contrains encore dans mon petit coeur. Peut-être qu'un jour j'oserais moi aussi faire un monologue expliquant de A à Z comment Kubrick, ou Hitchcock ont changé ma vie. Les arts m'ont de toute façon passionné depuis le plus jeune âge. Ca fait plaisir de voir qu'Ombline vit de ce qu'elle aime. C'est comme si à chaque inspiration, son coeur battait d'une note et que sa vie devienne une mélodie aussi belle que laide, émouvante et gracieuse. Dans le rock, ce que je préfère: c'est le vieux rock. J'admire alors aussitôt l'héroine de ma journée qui est à mon goût extra-ordinaire, dans le bon sens du terme. En fait, je ne vois pas en quoi être extraordinaire peut-être péjoratif. Je culpabilise quelque peu de n'écouter que vaguement ce qu'elle me raconte. Evidemment, ça m'intéresse. Mais cette petite voix qui me parle perpétuellement dans ma tête m'empêche de me concentrer. J'ai souvent des réminiscences, et des commentaires qui viennent me perturber. BREF. 

Elvis... AAAAAAH. Voilà de la bonne musique! Je me sens alors très fière de ma nouvelle colocataire, comme si elle me représentait. Notre chambre sera décidément extraordinaire. Je ne connais pas toutes les chansons d'Elvis mais celles que j'ai écouté m'ont pour la plupart plu. Cependant, j'aime beaucoup d'autres styles, on retiendra d'ailleurs:
- Les musiques de film: oh John Williams épouse-moi. 
- Les musiques de ballet: Je suis bien d'accord sur le fait que le classique peut-être chiant, mais n'oublions pas la délicatesse et la force de ce genre. Je n'aime pas spécialement l'opéra, mais la musique classique me donne souvent des frissons. J'imagine qu'il faut parfois dépasser ces préjugés.
- Les ovnis: Bowie, Sinatra et tant d'autres. 
Elle semble soudainement confuse. Elle vient de remarquer qu'elle n'avait cessé de parler. Elle doit être douée en apnée... J'en ris et lui réponds avec grande sincérité: 

" Ne t'en fais pas, c'est adorable de voir à quel point cela compte pour toi. C'est vraiment beau d'apercevoir cette folie et cet amour que la musique te procure. Et malheureusement non. Je suis le genre de personne à chanter dans la douche. J'ai pas le talent pour la musique, même si j'adore ça! ".

Je me rends compte de ma chance. Cette fille est merveilleuse. Je n'aurais pas pu tomber sur quelqu'un de mieux! Nous faisons un rapide tour du réfectoire. Puis je sens que nos pas nous guident vers la cour. Un vent d'air frais nous frappe le visage. C'est aussi violent que doux: comme la musique! Je lui propose de continuer à marcher quelque peu pour profiter de cet environnement. Je n'ai pas très envie de rentrer dans la chambre, heureusement qu'Ombline sera là pour alléger cette souffrance. 

" Bon, faudra se motiver pour la rentrée... Roh lala j'ai tellement aucune envie d'aller en cours là... Enfin, je tenais à te le dire: je suis super contente de t'avoir comme colocataire.

Avant de continuer, je réfléchis à ce que je compte dire. Heureusement que je ne dis pas tout ce que je pense. Je venais de me dire que super ne pouvait s'écrire supère, sinon cela signifiait un ovaire. Moi qui avais fait cette faute tant de fois... Je reprends:

" Je suis sûre que cette année va être cool avec toi. ".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombline Dawn
Élève Assidu
avatar

Messages : 191
Date de naissance : 01/06/1999
Date d'inscription : 08/11/2015
Age : 19
Localisation : Avec Newton, taylor et les bouquins

MessageSujet: Re: A la recherche d'une coloc.   Mar 22 Mar - 15:06

Anna me rassure à propos de mon monologue et me complimente. Je rougies un peu et me gratte la tête, petit tic nerveux que j'essaie de contrôler. Mais il est vrai que la musique m'a toujours fait un bien fou et m'a aider à sortir de ma bulle. Quand on joue avec des gens on apprends à prendre sur sois, gérer le stress provoqué par les regards.

Le réfectoire ne prenait pas trop de temps à visiter. Simple, banal, plein de table. ça doit être super bruyant en heure de pointe. Enfin, c'est les "joies" de la vie en communauté. Enfin bref ma colocataire me dit qu'elle n'est pas musicienne et qu'elle est du genre à chanter sous la douche.

-Ah chanter sous la douche, y a rien de tel... Déjà qu'une douche ça détend, alors là!

On continue notre petite balade à l'extérieur. Le vent s'est levé, et je prends un bon bol d'air frais. La cour est plutôt agréable, pour bouquiner au soleil en sirotant un thé après une dure journée de travail. Elle n'as pas très envie de commencer l'année. Je dois avouer que moi aussi. J ai rien contre les études, j'aime apprendre mais j'aime ma liberté. Apprendre à mon rythme, quand je veux et ce que je veux.
Sa remarque concernant notre colocation me gène un peu, ça me fait plaisir certes mais bon. Elle est trop mignonne, ce serait une des enfants que je soigne je la prendrait dans mes bras ou lui pincerais les joues (parce que ça provoque des réactions trop drôles). Mais sa présence me rassure. Je suis plutôt solitaire certes, mais même les solitaires ont besoins d'amis. Je lui souris.

-Je doute que tu te rends compte à quel point c'est un fléau de me supporter une année entière! Tu vas me fuir pour aller en cour! Remarque, au moins te sera motivée lançais-je en rigolant.-Mais moi aussi je suis contente de t'avoir comme colocataire, au moins j'aurais une alliée dans le lycée! Puis -je me plante devant elle, les mains sur les hanches avec un grand sourire.
-Et toi miss, c'est quoi tes passions?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lespapotagesdeli.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche d'une coloc.   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche d'une coloc.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenu à Sweet Amoris :: RPG :: Le lycée :: Couloir :: Bureau de la directrice-
Sauter vers: