Bienvenu à Sweet Amoris

Forum RPG sur le thème d'Amour Sucré
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Séchage collectif

Aller en bas 
AuteurMessage
Ombline Dawn
Élève Assidu
avatar

Messages : 191
Date de naissance : 01/06/1999
Date d'inscription : 08/11/2015
Age : 19
Localisation : Avec Newton, taylor et les bouquins

MessageSujet: Séchage collectif   Ven 12 Fév - 18:05

Ce matin j'étais arrivée au lycée d'humeur plutôt maussade. Je n'aimais pas spécialement le mois de janvier. Les gens qui ne te parlent pas le reste de l'année t'envoient un message en mode "je te garde sous le coude au cas où toi". Comme par exemple mon pitoyable ex. Bref ma tenue reflétait mon humeur et j’étais arriver les cheveux détachés, un trait de liner noir, une paire de new rocks à tête de mort, un chemisier noir à jabot et un pantalon une jambe rouge une jambe noir; le tout agrémenté d'un bracelet de force . Bref en mode gothique punk, l'étuis de basse jeté sur une épaule le sac de cours sur l'autre.
J'avais manqué le premiers cour d'histoire de l'année sans avoir justifié mais si je devais justifié chaque petit soucis j'avais pas finit. Avec un peu de chance, le prof n'avais pas remarqué. Je me dirigeais vers la salle de ce cher monsieur fairaize en soupirant, j'étais à la bourre, la faute à mon réveil. Je l'entendais hurler d'ici.
Wahou ça commence bien, allez on se la joue discrète Omb' J'entrais dans la salle le plus silencieusement et discrètement possible mais ce ne fut pas assez. Et je pris pour toute la classe.
-Ah mademoiselle Dawn, vous daignez ENFIN nous honorez de votre présence. Je vois que votre résolution est de vous faire remarquer et perturber les cours! Hé bien entre votre tenue et votre retard c'est réussi!
Le retard aurait pus passer, mais là je prenait pour tout le monde, il se foutais de moi et critiquait mes fringues. Une chose j'aurais pus tolérer, les trois c'est trop. Je me tournais vers lui. L'antiquité hein? Ok

-Je ne pensais pas être un élément perturbateur, alors...d'après le cogitum de Descartes si j'ai bien étudié votre cours et approfondie mes connaissances bah je gène pas....

Le visage du prof pris une teinte rouge violacée. J'étais plutôt fière, même si ça sonnait mieux dans ma tête. Enfin cela me valus quelques rires et applaudissements de mes camarades. Je fit une petite révérence discrète avant de sortir de la salle comme me l'avait demandé si gentillement le prof.
Je me dirigeais vers le club de jardinage. Le coins était sympa et puis je pourrais m'éclipser du lycée au pire. Même si je compter aller au prochain cour. Je m'installai sur un petit banc en bois en m'allongeant. J'étais claqué. J'avais jouer toute la nuit, mon casque sur les oreilles pour ne pas déranger Anna. Un morceaux qui me donnait du file à retordre. Heureusement pour moi il faisait beau et je profitais ainsi du soleil hivernal. J'hummais quelques unes de mes chansons favorites, tapotant ma mains droite contre ma cuisse. Ayant oublié mes lunettes de soleil j'avais placé mon bras gauche sur mes yeux. J'allais piquer un somme quand je sentis quelque chose interférer entre moi et le soleil. Y'avais pas de nuages y a 5 minutes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lespapotagesdeli.canalblog.com/
Scarlett Brady
La Nouvelle Tête
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 27/12/2015
Localisation : En tête d'affiche

MessageSujet: Re: Séchage collectif   Ven 12 Fév - 22:56

La sonnerie annonçant la fin de la récréation venait de sonner, mais, assise sur un banc dans la cour, je ne bronchais pas. Les deux prochaines heures, on était sensé avoir EPS, mais je n'avais aucune intention d'y aller. D'ailleurs, je n'avais même pas pris la peine d'emmener mes affaires de sport afin de m'ôter toute possibilité de changer d'avis. Déjà, on avait endurance, la discipline sportive que je détestais le plus, et ensuite, le prof m'avait tellement gonflé au dernier cours que j'avais décidé de boycotter celui ci. Je vis passer un des gars de ma classe qui s'arrêta à ma hauteur un instant.

« Hé, Diamond, euh, j'veux dire, Scarlett, tu viens pas en sport ? »
Je n'aimais pas trop qu'on m'appelle par mon nom de scène ici au lycée mais par chance, il s'était repris. J'lui adressais un sourire aimable.
« Nan, pas aujourd'hui. » J'avais pas à me justifier ou à lui donner des explications en même temps, j'étais libre de sécher si j'en avais envie.
« Ouai, j'te comprends, ce prof est vraiment con. »

En effet, et surtout, il avait de toute évidence un problème avec le fait que je sois célèbre, comme si c'était une chose sur laquelle j'avais le moindre contrôle.  Déjà, il persistait à m'appeler « Starlette », au point qu'après l'avoir repris 20 fois j'avais fini par lâcher l'affaire et il faisait une vraie fixation sur moi. Il ne manquait pas une occasion de m'afficher devant tout le monde en se foutant de ma gueule, genre: « Alors, Starlette, tu te reposes ? » si j'avais le malheur de m'arrêter 2 secondes pour souffler ou encore « Continue, tu progresses, tu as battu le record de vitesse de ma grand mère !»
Oh c'était pas méchant, juste très lourd. C'était mon prof, pas mon pote, il était pas sensé me parler de manière aussi familière non ? C'est vrai que je courais pas franchement très vite, mais en même temps, j'avais des petites jambes moi ! Et puis, j'étais loin d'être la seule fille à la traine, il y en avait un paquet derrière moi, sauf que bien sur, j'étais la seule à prendre des réflexions. L'autre jour, j'avais été à deux doigts de lui demander s'il voulait pas mon autographe pour me lâcher un peu la grappe. Bon, je m'étais retenue, mais aujourd'hui j'avais juste pas envie de supporter ce prof pendant deux heures.

Pendant que le reste de la classe filait vers les terrains, moi je me dirigeais vers le club de jardinage, soit l'endroit le plus tranquille que je connaissais. J'aimais autant ne pas rester en vue au milieu de la cour au cas où un prof passerait par là et me tomberait dessus. Il faisait un temps exceptionnel pour un mois de janvier et la température était étonnamment douce. Aujourd'hui, fidèle à mon look punk assez excentrique, je portais un manteau Vivienne Westwood d'un rouge pétant, sous lequel j'avais enfilé une jupette noire avec des volants en dentelle, des collants résille et aux pieds, mes fidèles bottes new rock à talon aiguilles. Pour compléter ma tenue, j'avais ce que Kyle décrivait comme un collier pour chien, à savoir un ras du cou clouté orné d'une chainette qui le reliait à mon piercing à la lèvre, et au doigt, une grosse bague armure.

Le coin aurait du être désert et donc parfaitement silencieux, pourtant, alors que j'avançais, je crus bien entendre ce qui s'apparentait à de la musique. Difficile de reconnaître le morceau en revanche, c'était plus un air  chantonné à voix basse, mais j'étais curieuse d'en connaître l'origine. En m'approchant doucement, je finis par reconnaître une tête violine familière. Ombline, allongée sur un banc face au soleil avec un casque sur les oreilles. Je souris, bien qu'elle ne pouvait pas me voir. J'hésitais une seconde à l'aborder et à signaler ma présence. Puis, prise d'une subite inspiration _ autrement dit, je venais d'avoir une idée à la con  _ je vins me placer devant elle, les mains sur les hanches et, dans une parfaite imitation de la directrice, je m'exclamais d'une voix qui se voulait sévère et autoritaire:

« MADEMOISELLE ! Ne devriez vous pas être en cours au lieu de DORMIR au beau milieu du club de jardinage ?! »

Et puis, j'éclatais de rire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombline Dawn
Élève Assidu
avatar

Messages : 191
Date de naissance : 01/06/1999
Date d'inscription : 08/11/2015
Age : 19
Localisation : Avec Newton, taylor et les bouquins

MessageSujet: Re: Séchage collectif   Sam 13 Fév - 0:12

J'étais à fond dans ma musique, encore U2. Oui bon d'accord j'aime bien ces vieux irlandais. Pour être précise j'écoutais "Lucifer hands" quand une voix malheureusement familière me fit sortir de mes rêveries. Je me redressais à vive allure, les yeux ronds comme des soucoupes.

-Dolores! Euh...Madame je....commençais-je à balbutier avant de cligner plusieurs fois des yeux.

Attends. Les bas résille et des new rock c'est pas un truc que porterais la vieille. Je lève la tête, me protégeant les yeux du soleil et je vois une blonde que je connais, pliée de rire. Elle mériterais une bonne boule de neige malheureusement, il n'y a que de l'herbe, et mon sac à dos comme projectile.

-J'ai faillis avoir une crise cardiaque! C'est pas drôle! Pour la peine je vais maudire ton année! lançais-je en me remettant de mes émotions.

-Sérieusement, quoi de neuf miss? lui demandai-je en lui faisant de la place sur le banc et en rangeant mon casque.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lespapotagesdeli.canalblog.com/
Scarlett Brady
La Nouvelle Tête
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 27/12/2015
Localisation : En tête d'affiche

MessageSujet: Re: Séchage collectif   Mer 24 Fév - 18:35

C'était vraiment trop drôle. Peut être un peu puéril, mais fallait voir la tête qu'Ombline avait tiré en croyant avoir affaire à la directrice. J'avais du mal à reprendre mon sérieux alors qu'elle balbutiait quelques mots avant de réaliser la supercherie.

« Je t'assure que de mon point de vue c'était plutôt drôle !» Répliquais-je, avec un large sourire qui trahissait mon amusement. « Et puis, tu peux pas me maudire, je suis le diable en personne !»

Sincèrement, je savais pas trop pourquoi j'avais dit ça, c'était la première chose qui m'était venue à l'esprit. D'une certaine manière, j'avais tellement été diabolisée par certains médias et pas les fans hystériques de James que ça m'était venu tout naturellement. Si on voulait que je sois le diable, ainsi soit il, et grâce à James, j'avais déjà les cornes.  

Comme ma camarade me faisait de la place sur le banc je m'installais à ses côtés et répondit à sa question, de façon parfaitement sincère.

« Honnêtement, je pensais pas que le lycée soit aussi contraignant. Sérieusement, le prof d'économie a failli m'étriper quand je me suis levée pour aller aux toilettes l'autre jour. Je pouvais pas deviner qu'il fallait une permission pour pouvoir pisser. » Ajoutais-je en riant.

« C'est bête, mais j'ai plutôt l'habitude que les gens se plient à mes quatre volontés et fassent tout pour me faire plaisir, juste parce que je suis célèbre. D'une certaine manière, c'est sympa d'être traitée comme une personne ordinaire, ça change de toute cette hypocrisie. »

Je finis par me taire, réalisant que j'étais vraiment en train de raconter ma vie. A ma décharge, j'avais pas vraiment d'ami et c'était quand même agréable de pouvoir se confier à quelqu'un. Or de toutes les personnes de cette école, Ombline était sans doute celle qui se rapprochait le plus d'une amie.

« Et toi alors ? Quoi de beau ?»

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombline Dawn
Élève Assidu
avatar

Messages : 191
Date de naissance : 01/06/1999
Date d'inscription : 08/11/2015
Age : 19
Localisation : Avec Newton, taylor et les bouquins

MessageSujet: Re: Séchage collectif   Ven 26 Fév - 2:00

-Dans ce cas,lançais-je en faisant une référence je suis vôtre humble serviteur, Lucifer, l'ange déchu avant de continuer plus bas Ou la maîtresse des ombres comme tu veux
Bah ouai les gamins m'avaient trouvé ses charmants surnoms car je cite "Au début tes toutes gentille mais quand on t'énerve c'est trOOOOOp l'enfer"


Elle s'était installée avant d'entamer une histoire de sortie intempestive. Je ne pouvais m'empêcher de rire.
-Demander la permission c'est la base! Après c'est vrais que tu t'affiche devant les autres mais ça fait partie du "code de l'élève modèle", jte le passerais si tu veux. lui lançais-je moqueuse.


Puis elle me parla de sa différence de traitement. Pour être honnête j'avais appris par les ragots très récemment qu'on avait une star dans le lycée, une certaine Diamond. Mais j'avais dus faire des recherches avant de m'apercevoir que c'étais la chanteuse que j'avais rencontré à Noël. Parce que bien sûre quand t'écoute que la radio ou que tu vas sur les plateformes de streaming bah tu vois pas les têtes. Enfin il était hors de question de changer mon attitude envers elle parce qu'elle est célèbre. Et en plus j'ai du mal à croire toute les inepties que le web dis sur elle. Scarlet a dus en voir pas mal et en souffrir. Moi je sais que je tiens trop à ma vie privée pour être sous le feux des projecteurs. Ne dis-t-on pas "pour vivre heureux vivons cachés"?


-Bah la normalité a du bon non? mais désolée de te décevoir; les hypocrites c'est pas que dans le showbiz...lançais-je en soupirant


Puis elle demanda de mes nouvelles.
-Pas grand chose, je dois me battre pour me faire respecter parce que pour certains "une fille n'a pas sa place en S". Et ça m'a valu une belle expulsion du cours d'histoire car le prof n'a pas apprécié que je me serve de Descartes comme argument de défenses à ses attaques...C'étais stupides mais il m'a légèrement humilié devant la classe alors... lançais-je en grimaçant avant de lui sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lespapotagesdeli.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Séchage collectif   

Revenir en haut Aller en bas
 
Séchage collectif
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Leçon de léchage de C...
» Ordre repêchage 2011 + loterie
» Repêchage 2011: Vendredi 8 juillet 2011
» Interrelié, collectif d'artistes et travailleurs autonomes
» Il était une fois...(jeu collectif)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenu à Sweet Amoris :: RPG :: Le lycée :: Club de jardinage-
Sauter vers: